~ Les commentaires sur les sujets sont uniquement visibles des membres de notre communauté ~
Aller au contenu

Messages recommandés

La cloche suspendue vibre au chant de tes seins

Dans le corps à cœur fou du ciel et de la terre

La nuit où les oiseaux agrippent de leurs serres

Le sang la bouche unis par le son du tocsin

 

Protège moi ma sœur de mes élans malsains 

Trop fort est mon désir c’est le feu qui m’atterre 

Retiens la proie de l’ombre et l’émoi délétère 

Vois je prie le bon Dieu ainsi que tous les saints 

 

Tes yeux sont un bonheur tes bras sont un péril

Sans cesse je te perds dans la joie et les cris

Sur le chaste bûcher mon sort n’est pas écrit 

 

La nuit le vent le temps et ta fidélité 

Ton sourire entrevu la lumière d’avril

Sont mes havres de paix et mon éternité 

 

  • Top 8
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...