~ Les commentaires sur les sujets sont uniquement visibles des membres de notre communauté ~
Aller au contenu

Porto


Messages recommandés

Raven Bouloche

Les hommes

 

Le port, la ruelle

Une sombre peinture

Un coin ancien de la ville

 

Les voix tonnent entre les murs

Les crachats mouillent  la pierre

Les rires les larmes

Graffitent sur le vieux mur

 

L’hospice

 

La blancheur de l’astre

Jette son obole dans l’écuelle des pauvres

Les yeux humides de fièvre

Ils ont  pour couverture

L’ombre fidèle aux murs des édifices

Et de  leurs bouches étroites et sombres

S’écoulent les heures froides de la nuit

Transparait, dans le clair-obscur

La ligne étriquée de leurs membres.

 

La jeune fille

 

Dans le jardin,

Triste petit coin de terre

Une jeune fille du matin

Chante à l’ocre du soir

Son chant à celui de la mer

Monte bien au-dessus des souvenirs

 

Les hommes écoutent aux portes du cimetière

Une femme prolonge son chant

Jusque dans la chambre de l’enfant

  • Top 10
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...