~ Les commentaires sur les sujets sont uniquement visibles des membres de notre communauté ~
Aller au contenu

Matin d’avril


Messages recommandés

S’effacent dans la nuit des feux phosphorescents 

Puis naît l’aube indécise aux fluides laitages 

Avant le jour en fleurs du mois d’avril naissant

Et la vie prudemment parvient à son étiage 

 

Le vent blanchit la mer de remous incessants 

Gîtards et maraudeurs quelques bateaux volages

En descendant l’estuaire aidés par le jusant

Paraissent mépriser les lieux de l’atterrage

 

L’ombre qui dissimule une herbe insubstantielle

Sur la falaise grise aux rechignés chardons

Recouvre des oiseaux repentis de leurs ailes

 

Des freux calamiteux dans le matin coraillent 

Quand tout se veut en ordre au delà des batailles 

Un chien un rien un rêve implorent leur pardon

 

 

 

 

 

Modifié par Jeep
  • Top 11
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...