~ Les commentaires sur les sujets sont uniquement visibles des membres de notre communauté ~
Aller au contenu

À la fin de l'hiver


Messages recommandés

Marc Hiver

À la fin de l'hiver, c'est un peu moi qui meurs.

J'appréhende l'été, le printemps pluvieux,

Leurs couleurs criardes à mes yeux chassieux

Avant l'automne creux en ses âcres senteurs.

 

À la fin de l'hiver, je pars au pôle Nord

Pour endiguer mes pleurs, retrouver la fraîcheur,

Car l'été bien trop chaud, le printemps de malheur

Feront de moi la loque ès ironie du sort.

 

En attendant l'été, le printemps servira

Aux filles court vêtues un son de mandoline

Concertant mi majeur, Vivaldi sévira.

 

Bene, le Cotentin méconnaît les saisons

Avec pour tout credo une absence de spleen,

Cette bouillie de l'âme aux vers en déraison.

 

Modifié par Marc Hiver
  • Top 6
  • Rire 3
  • Clin d'oeil 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...