Jump to content
Sign in to follow this  
Joailes

à l'écrin de septembre

Recommended Posts

Joailes

 

J'ai voulu emporter tes couleurs,

tes parterres et tes odeurs

 

J'ai cru te faire prisonnière

je t'aime tant !

 

Et puis … un réverbère

m'a expliqué

et je t'ai relâchée

parce que je ne pourrais

ni ne voudrais

jamais

t'emmener.

 

C'est toi qui m'emmènes.

Reste où tu es.

Quand je suis trop fatiguée

des réverbères

je reviens dans tes bras. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Un poème original comme tu sais nous les offrir.

Toujours se méfier de la lumière des réverbères : elle est souvent trompeuse.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...