~ Les commentaires sur les sujets sont uniquement visibles des membres de notre communauté ~
Aller au contenu

Éclats de nuits


Messages recommandés

 

 

Les lucioles éclaboussent les persiennes,

barres parallèles sur ton visage

j'aime la nuit quand elle est mienne

dans le possible des alpages


 

tu dors, je libère mes rêves

ces oiseaux migrateurs

qui n'ont jamais de trève

et qui parfois te font peur


 

je tais les lumières fauves

du désert où éclate la solitude

delà la plume au chaud de l'alcôve

tu es au nord, je suis au sud


 

à mille lieues de toi

j'arrive à te rejoindre

quand dans les draps de soi

je vois l'est poindre


 

je te rejoins alors

et sous tes paupières closes

j'entre dans ton rêve d'or

pardonne-moi cette métamorphose


 

j'ai peur de n'être qu'un papillon

une touche de mauve itinérante

je ne suis qu'un éclair de liseron

grimpante, diaphane, envahissante


 

tu me rassures, tu m'offres tes hespérides

la nuit a passé ainsi dans le silence

l'aurore balaie mes éphémérides

quatre points opposés en toute quintessence


 

tu répands le café et le matin joyeux

tout un monde que tu m'offres

tandis que je ferme enfin les yeux

tu ouvres à ton tour ton coffre


 

nos rêves palpitent aux quatre points

libellules

à l'est toujours le soleil point

virgule

 

que nous perdions le nord

il importe bien peu

puisque quand tu dors

j'écris tout en bleu.

(joailes - mars 2021)


 

  • Top 16
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...