~ Les commentaires sur les sujets sont uniquement visibles des membres de notre communauté ~
Aller au contenu

Messages recommandés

Dans les prés du matin les pollens ont neigé 

Un parfum d’équinoxe et tous les atopiques

Sont pris d’éternuements et de râles bronchiques 

Sans compter l’eczéma qui vient les démanger

 

Le printemps dites-vous en croyant alléger

Le calvaire subi par les gens allergiques 

Qui souffriraient bien plus vivant sous les tropiques 

D’un printemps permanent aux alizés chargés 

 

Lui offrir un bouquet fut la mauvaise idée

Je n’imaginais pas qu’il puisse précéder

Un accès impromptu d’asphyxie dramatique 

 

Bouche à bouche inutile il fallut recourir

À des inhalations* afin qu’elle respire

Car l’amour n’était pas assez thérapeutique 

 

 

*Salbutamol

 

 

  • Top 4
  • En accord 1
  • Rire 5
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...