Aller au contenu

Escale


Frédéric Cogno

Messages recommandés

C'est un poème tout en fraîcheur, qui évoque un départ  teinté d'un certain suspense. Cette petite fille disant non et qui "hâta son chant d'étoile au creux de sa maman"

A partir de cette fin, l'imagination s'emporte : y aurait-il, plus qu'un départ, une disparition ?

Ou s'agit t-il d'un couple séparé dont la petite fille a choisi de rester avec sa maman ?

Ou encore cet enfant n'était t-il qu'en devenir et ne parvint pas à naître, ?

 

On imagine bien d'autres choses encore, tel est le pouvoir de l'imagination que le poète sait mettre en branle.

  • Aimé 1
  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mercoyrol

Le poème est déjà superbe, tant par le cadencement de ces merveilleux alexandrins que par les images qui emportent notre imaginaire. L'acrostiche ne fait que l'embellir !

  • Aimé 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...