Jump to content

Recommended Posts

Jeep

L’insecte a déchiré les mots de mon poème 

Dispersés sur la page ils sont ici en vrac

Je veux les rassembler les mettre dans un sac

Ils s’enfuient rien n’y fait ce sont des mots bohèmes

 

Bon d’accord ces mots-là ce n’était pas la crème

Je les prends un par un et leur dis tout à trac

Venez vous ordonner ou sinon je vous saque

Je ne peux supporter le désordre qu’ils sèment 

 

Ma plume est une trique elle impose la rime

La clé de la césure et l’harmonie intime

Qui doivent présider à un sonnet choisi

 

Libérez les vers libérez les vers voici

Ce qu’entonnaient les mots que je voulais contraindre

Je leur ai résisté je n’ai plus rien à craindre 

 

 

Edited by Jeep
  • Aimé 8
Link to post
Share on other sites
Epicene
Il y a 2 heures, Jeep a écrit :

 

Ma plume est une trique elle impose la rime

La clé de la césure et l’harmonie intime

 

De jolies trouvailles dans ce texte, merci du partage @Jeep 🙂

 

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Seawulf
Il y a 19 heures, Jeep a écrit :

Libérez les vers libérez les vers voici

Ce qu’entonnaient les mots que je voulais contraindre

Je leur ai résisté je n’ai plus rien à craindre 

 

La force des mots ! 

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Camine
Le 17/10/2020 à 19:58, Jeep a écrit :

Ma plume est une trique elle impose la rime

La clé de la césure et l’harmonie intime

Qui doivent présider à un sonnet choisi

 

Voila, @Jeep, tout est dit! Et bien dit! Merci pour le partage!

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Ouintenabdel

Vous sortez  largement vainqueur de cette bataille avec les mots récalcitrants. On ne badine avec les règles métriques classiques. Vos mots, vous les rappelez à l’ordre poétique. Et,  disposés en ordre serré, vous en faites un joli sonnet qui ne souffre aucune entorse.  Bravo ! Un cœur bien mérité !

 

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
×
×
  • Create New...