Jump to content

le point zéro


Camine

Recommended Posts

quand j'avais cinq où six ans ma grande mère m'a emmenée à l’église. elle savait que mon père n'aimait pas les dieux, ni les prêtres, mais elle m'a emmenée quand même, "pour savoir quel goût il a, le dieu". j'ai fait la queue comme tout le monde et quand mon tour arriva, le prêtre m'a regardée et il a dit du bout des lèvres "le corps de dieu". j'ai répondu "amen" et j'ai mis la langue sur le pain bénit. tandis que je retournais sur mon banc, le pain bénit s’était collé au palais. j'ai essayé de le décoller avec la langue mais, tout d'un coup, la peur m'avait envahie. j'ai pensé que c'est peut-être là la place de dieu. sur le palais.

quand j'ai regardé pour la première fois la grande cathédrale, sans me rendre compte, j'ai touché avec la langue le palais. voir si dieu était encore là. et j'ai souri quand j'ai vu sur le parvis le point zéro.

Edited by Camine
Link to post
Share on other sites

Bonjour @Camine votre texte m'a fait sourire, ces réflexions de petite fille sont savoureuses. Cependant, j'ai relevé quelques fautes, si vous me permettez.

Si vous employez le féminin, "ma mère m'a emmenée" vous n'avez pas accordé les autres participes : le prêtre m'a regardée , la peur m"avait envahie. 

J'ai souri  ... 

Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, Joailes a écrit :

Bonjour @Camine votre texte m'a fait sourire, ces réflexions de petite fille sont savoureuses. Cependant, j'ai relevé quelques fautes, si vous me permettez.

Si vous employez le féminin, "ma mère m'a emmenée" vous n'avez pas accordé les autres participes : le prêtre m'a regardée , la peur m"avait envahie. 

J'ai souri  ... 

Merci beaucoup, @Joailes, j’écris vite, pas de brouillon, et j'ai encore du mal avec la langue française. Merci encore!

  • Aimé 1
Link to post
Share on other sites
×
×
  • Create New...