Jump to content

les refrains ondoyants


Recommended Posts

Mohand

Toi qui viens d’un pays,  aux atouts  généreux,

Dis-moi cette raison qui t’a poussé à prendre

Les chemins de l’exil au lointain nébuleux,  

Toi l’âme au doux reflet, inspiratrice et tendre.

 

La douceur de l’appel de mes rêves pressants,

A  fixé mon escale auprès d’un port d’attache,

Près d’un jardin fleuri, loin des bords oppressants,

Images de mon temps, douces et sans panache.

 

Mon bonheur est tout simple, il consiste à chanter

La joie de tous les jours et leur voile de brume,

Aux refrains ondoyants des matins enchantés.

 

Accompagné d’amis aux propos bienveillants,

Je rejoins sans tarder la nuit qui me consume,

La fin des soirs chantants  d’un café accueillant.

  • Aimé 2
Link to post
Share on other sites
Jeep

Les motifs de l’exil restent souvent mystérieux mais l’exilé finit par se créer une nouvelle patrie. Voilà ce que je comprends de ce joli poème.

Link to post
Share on other sites
Mercoyrol

Il faut savoir partir et quitter les sentiers tout tracés pour finalement trouver le bonheur dans la simplicité. Une belle histoire racontée avec de jolis vers.

Link to post
Share on other sites
Seawulf

 

Le 15/09/2020 à 21:15, Mohand a écrit :

Toi qui viens d’un pays,  aux atouts  généreux,

Dis-moi cette raison qui t’a poussé à prendre

Les chemins de l’exil au lointain nébuleux,  

Exil et espérance. Un chemin fréquenté par tant de personnes, aujourd'hui !

Link to post
Share on other sites

Jeep@, Thierry Demercastel@, Mercoyrol@, Eathanor@ et Seawulf@, merci pour avoir accordé à cet écrit,

 

chacun de vous un moment, pour le lire et l’apprécier.

Link to post
Share on other sites
×
×
  • Create New...