Jump to content

Les cages s'ouvrent sur sept ambres


Recommended Posts

Frédéric Cogno

L'art de faire parler les parfums et les caudalies...Pot-"nourri"par tes sens toujours aux aguets, poétesse fileuse de brise empourprée et ambrée!...

Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Joailes a dit :

Les physalis secrets

aux cœurs accrescents

sortiront de leur cage

aux premiers souffles de vent.

J'ai adoré votre évocation de ces fruits énigmatiques et si délicatement enveloppés d'un corset de dentelle ! Ils s'accordent parfaitement avec votre écriture finement ciselée .

Un régal de vous lire @Joailes😊

 

Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Joailes a dit :

Les physalis secrets

aux cœurs accrescents

sortiront de leur cage

aux premiers souffles de vent.

On retrouve ici le lyrisme qui nous plaît tant, fait d’images, de couleurs et de parfums et qui libère les amours en cage.

Edited by Jeep
Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Joailes a dit :

Les physalis secrets

aux cœurs accrescents

sortiront de leur cage

aux premiers souffles de vent.

 

On se racontera nos silences

à l'horizon ouvert violet ;

 

Vision exquise de tous les possibles.

Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, Joailes a écrit :

naîtront les premiers chants de fées

évanescents

sur l'humus frileux des fougères

rousses

où s'allument,

une à une,

les lanternes délicates

et les cerises d'hiver

dans un parfum d'ambre,

de flammes et de cendres

Un poème tout entier dans une seule phrase! Tres beau! 

Link to post
Share on other sites

L'âme, ce lieu délicat de la résonnance sous les fibres et les cordes tendues sur le silence, les miettes de l'été et les premières mesures de septembre qui se soulèvent ... Merci pour elle !

Link to post
Share on other sites

Il y a toujours chez Joailes, ce goût des images ciselées, prêtes à peindre qui se répondent avec une sensibilité toujours en éveil.

Un magnifique bouquet de formes et de couleurs. Et, puis derrière ces belles lumières, légère et persistante, une nostalgie légère comme la cendre.

  • Aimé 1
Link to post
Share on other sites
×
×
  • Create New...