~ Les commentaires sur les sujets sont uniquement visibles des membres de notre communauté ~
Aller au contenu

il suffit...


Messages recommandés

Féludorée

Comme c'est une scène facilement transposable dans d'autres villes que Berlin et une scène assez commune pour les poètes, cela ne me surprend pas que tu aies écrit quelque chose de similaire. Mais je suis bien curieuse de lire ce "truc".

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Seawulf

J'aime beaucoup cette poésie qui s'installe dans une quiétude créative. Des mots qui captent des silences, des couleurs, des bruits feutrés, autour d'un café. De l'insignifiant au quotidien revisité à l'aune du talent littéraire. Avec cette volonté de s'ouvrir, "il suffit..." 

Modifié par Seawulf
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Frédéric Cogno
Il y a 10 heures, Féludorée a dit :

d'un reste de sérénité

Que c'est joli! Une véritable saillie poétique. Exquise lecture et un doux plaisir à vous retrouver.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une flânerie très agréable dont la fluidité aurait encore été améliorée, à mon avis, en scindant moins les vers de façon arbitraire. Donc juste une question de présentation graphique.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour @Féludorée, merci pour ce trés beau texte au charme atmosphérique et qui se 'sirote'  au 'pas à pas', ce qui justifie la structure des vers,2 à 11 purement

contextuels (mais chacun pouvant s'apprécier et se suffire individuellement) ; l'attente est récompensée par une jolie fin où des tâches circulaires auréolent (à défaut

de sanctifier ) un poème dont la précarité des conditions d'écriture indique que son auteur ne prémédite rien mais qu'il est un poète qui s'imprègne volontiers d'une

atmosphère

Techniquement pas simple : 15 vers / seulement 2 verbes conjugués +  1 'passant' astucieux pouvant être nom commun ou participe s'accordant à flâneur

un cœur bien sur     

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
"pour qu'un poème
s'auréole sur une feuille
volante
tachée de ronds de café"
 
La poésie se fait belle à l'aube de l'automne.
J'ai aimé ce poème.
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stephane94

Bonsoir @Féludorée,

 

Heureuse rencontre que ce poème lu par hasard. Votre plume m'a manqué - il me faut bien l'avouer - et je me suis pris à m'asseoir quelques instants à la terrasse de ce café, une feuille blanche posée délicatement sur le coin d'une table en sirotant un café (ce que j'aime tant faire). Plénitude de l'instant où tout est calme et parfait, au point que même ces petits ronds de café ne peuvent enrayer l'émerveillement d'un dimanche ensoleillé et silencieux.

 

J'ai bien sûr reconnu votre plume unique, à savoir ce subtil mélange de termes allemands et français qui font tout le charme de vos écrits et donnent une saveur particulière à l'ensemble de votre oeuvre.

 

Merci pour ce doux moment (cet instant magique, devrais-je dire),

 

Stéphane

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...