Jump to content

Comme tout est calme


Thierry Demercastel

Recommended Posts

Thierry Demercastel

Comme tout est calme, ici, de nouveau,

Un  silence murmure : tu es absent !

Et là, plus profond, en un vieux caveau,

Je pense à toi qui toujours l’attends.

 

O  comme la lumière est pâle,

Faiseuse d’ombres, elle heurte les pierres,

L’ombre court, étendant son châle,

Elle s’est jointe à mes prières.

 

Ma mère, est-ce là le seul chemin,

Cette vaste et singulière nuit

Où vont se perdre tous nos chagrins,

Et se fondre aux sources de l’ennui.

 

J’avais rêvé d’intrépides serments,

D’une aurore infinie, sous la treille

Endormie de mes songes d’enfant,

Ce berceau où j’avais cru en l’éveil.

 

Me voici maladroit, un peu distrait,

Les nuages ont embelli le ciel

Et dessinent, de leur art abstrait,

Comme un vaisseau. O mer éternelle !

 

De ce naufrage aux vagues apaisées,

Dans la douceur d’un jour revenu,

Dis-moi où sont ces âmes en allées,

Moi que cette tombe a retenu.

 

 

 

 

Edited by Thierry Demercastel
  • Aimé 9
Link to post
Share on other sites
Lina

Une très belle méditation où l'on sent poindre la mélancolie et d'intimes questionnements sur le sens de la vie. 

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Darius

Il y a dans cette approche pleine de retenue, des interrogations essentielles : peut-on derrière le rideau de la vie communiquer avec les disparus, leurs âmes peuvent-elles rejoindre nos soliloques secrets ? Une très belle méditation.

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Vianney Roche-Bruyn

Jolie méditation sur la mort, pudique mais qui retraduit bien la douleur du deuil, l'interrogation sur la possibilité d'une vie après. Des questions dont nous aimerions avoir la réponse.

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno

J'ai pensé à Sully Prudhommes en vous lisant. Bravo!

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Seawulf
Le 28/08/2020 à 12:20, Thierry Demercastel a dit :

O  comme la lumière est pâle,

Faiseuse d’ombres, elle heurte les pierres,

L’ombre court, étendant son châle,

Elle s’est jointe à mes prières.

Une belle poésie sur l’absence. Ci-dessus,  un passage d'une grande beauté.

Edited by Seawulf
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
  • 3 weeks later...
Darius

On accompagne pas à pas Thierry auprès de cette tombe, ce "Tout est calme" se termine par un magnifique quatrain qui restera dans nos mémoires.

Link to post
Share on other sites
Moïse

L'atmosphère que suscite ce poème est si palpable émotionnellement parlant.

Combien avant nous se sont interrogés sur l'après vie, il se pourrait que les réponses ne soient accessibles qu'une fois de "l'autre côté" 

Edited by Moïse
Link to post
Share on other sites
×
×
  • Create New...