Jump to content

Recommended Posts

Lina

 

 

Je n'attends pas de réponse.

Avec les mots vient le dissentiment.

Je guette plutôt une grâce,

quelques yeux d'avance

qui me laissent nue,

à portée de toi,

dans la gravité et le vif du ventre.

Je creuse l'heure heureuse

pour te faire un passage

au profond de ma hanche.

 

 

  • Aimé 8
Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno

Cela me laisse sans voie tellement cette lecture me dissipe presque égaré. J'adore ça.

Il y a 2 heures, Lina a dit :

Je creuse l'heure heureuse

pour te faire un passage

au profond de ma hanche.

 

Pure merveille.

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Darius

Un poème dans lequel l'attente est précédée de sentiments contradictoires où le corps et la pensée  s'interrogent mutuellement, puis peu à peu s'harmonisent  pour parvenir au don amoureux.

En quelques vers une belle histoire finement évoquée.

Link to post
Share on other sites
Moïse

C'est vrai que les ressentis sont plus explicites que les mots, d'ailleurs la poésie est une approche qui flirt sur l'onde émotionnelle,

elle est un pont qu'il faudrait franchir corporellement, un peu comme si on tenterait de se rendre sur le lieu d'une scène qui aurait servi

de modèle à un artiste peintre, pour respirer sa toile.  J'ai comme les autres poètes, aimé vous lire Lina !

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
×
×
  • Create New...