Jump to content

All Activity

This stream auto-updates     

  1. Today
  2. Marioutch

    Saut du Guil

  3. Marioutch

    Saut du Guil

    Très beau , merci . J'aime la force des quadrisyllabes
  4. Marioutch

    Fleur d'ensommeil

    Langue de feu, de cire tendreOù délasser les paupières brûléesEt s’accorderAux pulsations de la nuitLangue fauve et turquoiseEmbrasant les lèvres de l’ombreJusqu’à l’échancrure, nacrée d’entrelacsPerlent les arômuscs, les cauris, les orpâlesOffrant leurs fleurs de lave au baiser océan Je suis seule sur la plage, le soleil disparaît à la ligne dans un baiser, enflammé comme mon amour pour lui
  5. Marioutch

    Espoir

    Tant que nous sommes en vie, nos chers disparus vivent encore dans nos mémoires. La mort ne vient qu'après l'oubli
  6. Marioutch

    Vers Galant

    J’ai le vers galant, qu’on me le concèdeaux femmes jamais, je ne me soustraiset le mouvement, s’accentue, s’obsèdeau fil du temps qu blanchit le harnais On vous le concède, ne dit-on pas que les cheveux blancs sont bien plus amoureux qu'à vingt ans ?
  7. Marioutch

    Fantasme 13

    J'adore votre sensualité pleine d'humour! Votre plume, très juste et belle, me fait mourir de rire! Merci
  8. Marioutch

    Tu nais, tu cries, tu pleures

    Merci à vous tous de vos commentaires encourageants qui me touchent beaucoup
  9. Yesterday
  10. Aubussinne

    Nuit de spirales

    à @Thibault Vécue sous un quartier de Lune sinon on ne peut rien voir , une belle et longue nuit Pyrénéenne à 3000 m d'altitude. Je suis ravie pour votre lecture car sur les lieux j'étais aussi ravie ! Tout savoir ??? La Lune dit-on ne confie jamais tous ses secrets !! à @Eobb , devant l'immensité pourquoi ce bras et cet index tendus ? à @Camine c'est un sujet qui me plaît beaucoup sans doute parce que la nature me donne à voir et je veux voir. à @Frédéric Cogno, je suis à mon tour extrêmement touchée. Vivant à côté de l'observatoire du Pic du Midi, je côtoie souvent des astronomes, seulement des astrophysiciens poètes, des poètes qui voient entre les étoiles, entre les pleins et entre les vides. Le petit carnet aide à noter les émotions seulement sublimes. @Diane , merci beaucoup, la nuit étoilée je chavire facilement . à @Lina, j'ai eu l'occasion de voir des observations au télescope avec l'astronome et l'impression est incroyable, jamais vécue, marquée à vie. J'adore cette sensation de tournoiement qui revient d'ailleurs de temps en temps dans mes textes. Merci beaucoup. Le prochain voyage, on le fait ensemble ! à @Gabriel Montigny, vous me prêtez souvent une qualité tellurique, cela me va fort si cela me prête longtemps vie. La nature ne négocie rien et ne fait aucun cadeau, la ville négocie tout, même le plus noir, ce grand écart doit me convenir.
  11. Gabriel Montigny

    Vers Galant

    J’ai le vers galant, qu’on me le concèdeaux femmes jamais, je ne me soustraiset le mouvement, s’accentue, s’obsèdeau fil du temps qu blanchit le harnais…On me le reproche bien trop souventà coups de maillet, à coup de "va-t-en"bougresses hurlez si jalousementque ma tête s’enfle terriblement ...A mon grand regret, à ma pauvre flammeet pour éviter le tranchant des lamesvous aimer toutes, je ne puis mesdames…De septembre jusqu’au mois d’août, mais dame !mon cœur n'est prisonnier d’'aucune femmequi par amour saurait baiser mon âme…
  12. Gabriel Montigny

    Espoir

    Une réponse à la métaphysique? Une certitude? Ou bien l'espoir que ce que l'on écrit est la seule réalité...?
  13. Gabriel Montigny

    Au passage de Crew Dragon

    Les poésies stellaires se rient de l'espace et du temps dans un trou noir où s’absorbe la lumière dans le tourbillon évanescent d'une lecture odyssée.
  14. Gabriel Montigny

    Se fondre sur la porcelaine

    Une tonalité plus sombre, presque morbide qui finit sur un vide nihiliste. Et rien, c'est une forme d'absolu.
  15. Gabriel Montigny

    Il est un endroit où finir

    Un poème escalier, un poème espalier, un poème colimaçon...
  16. Gabriel Montigny

    Fantasme 13

    Y a du Robert Bresson alors forcément,hop un coeur!
  17. Gabriel Montigny

    Morning Sun

    Il y a chez Hopper quelque chose qui touche forcément à l'intime. Je comprends que cela puisse inspirer. Sa peinture est une porte qui s'ouvre sur soi.
  18. Gabriel Montigny

    Je prie.

    L'apprentissage de l'ivresse, l'éducation sentimentale dans la désorientation. Un délice.
  19. Gabriel Montigny

    Mon passé fait semblant

    J'envie votre passé, parfaitement fréquentable...
  20. Jeep

    Je n'ai pas écrit.

    Votre poème brûle les yeux qui le caressent du désir qui y transparaît et qui le sublime.
  21. Gabriel Montigny

    Vers en rimes

    Vos poèmes sont des garanties de voyages intérieeurs aux paysages pas sages et un brin tourmenteur, en un mot!
  22. Boudiou que c'est virtuose et en même temps d'une tendresse gavroche entre balajo et Mouloudji!
  23. Gabriel Montigny

    Nuit de spirales

    Vous avez Mireille, une force quasi tellurique qui vous relie à l'univers. Votre poésie toute entière est traversée d'un flux stellaire qui emporte loin, au delà même de l'espace et du temps.
  24. Gabriel Montigny

    Souffle

    Un texte finalement plus méditatif qu'il n'y parait. Une approche proche du bouddhisme zen.
  25. Gabriel Montigny

    Querelle passagère

    Joli travail sur la verticalité et le reflet, une approche essentiellement picturale qui n'écarte pas la narration.
  26. Filae77

    Un petit poème va bientôt mourir

    @Diane, @Gabriel Montigny @Eathanor Coucou c'est encore moi ! Ce texte destiné plus à susciter le débat que l'admiration (et qui questionne sur le fonctionnement même du forum) appelle au fond 2 questions principales (qui ne sont pas des questions de style ou sensibilité) la lisibilité/ visibilité et l'équité/égalité des chances Déjà pourquoi un texte qui traite plutôt d'un mode d'organisation et comportemental se trouve sur la section 'poèmes' et pas sur 'discussions ' ? c'est tout simple: c'est là où il a le plus de chance d'être lu et donc d'avoir le plus d'impact. un petit poème va bientôt mourir-> ce futur proche indique une certitude (Gabriel n'étant pas devin) dont le texte entend faire la démonstration A peine posté -> traduit (vraisemblablement) la réactivité dont font preuve les membres du forum ,ce qui est plutôt encourageant... La lisibilité : il faut reconnaître que contrairement au cinéma où les dernières sorties chassent mécaniquement les anciennes ,sur le forum ne s'applique pas une fonction de péremption, autrement dit un texte n'est jamais effacé , (Merci aux administrateurs) , lire ou ne pas lire appartient strictement aux visiteurs du site ,pas de mécanisme discriminatoire à accuser donc. De plus il est possible d'appeler les œuvres par la rubrique 'sujets' associés aux profils. Donc la tendance à privilégier la première page relève uniquement de l'humain l'équité/égalité des chances: C'est plus complexe car la technique n'intervient pas , pour autant une question se pose : le coté concurrentiel. Don Juan disait : comment aimer une seule femme sans faire injustice à toutes les autres ? Commenter un poème est-il faire injustice à tous les autres ? là se pose le problème de l'inflation des textes ,certainement le membre du forum ira volontiers : ->vers la nouveauté ,et vers ce qu'il estime les valeurs sures Enfin et comme Gabriel aime la notion d'universalité , ce débat est-il transposable en dehors de notre forum Accents Poétiques ? Oui ,incontestablement
  27. Gabriel Montigny

    Songes de lucaniste

    Finalement le rêve d'Icare sans le risque !
  1. Load more activity

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...