Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…

Doit contenir au moins 3 caractères.

~ Les commentaires sur les sujets sont uniquement visibles des membres de notre communauté ~
Aller au contenu

slamènage ...pas doux


Marie-Paule
 Partager

Messages recommandés

Quand j'arrive y' a personne, que le chat qui ronronne, le serin qui claironne et, dans l'air saturé , les odeurs de café, la vaisselle dans l'évier, l' lave vaisselle à vider, les miettes sur le parquet.

Sur la glace de l'entrée, tous les doigts des mouflets, le tapis de travers, les wc entrouverts.

J' fais mon tour ! et mon oeil exercé, a vite fait l'inventaire et du haut jusqu’en bas mesuré les dégâts !

J'endosse mon tablier et prépare le matos : balais et serpillères, chiffons pour la poussière.

Comme j'ai des habitudes, j' commence ma servitude par la grande salle de bain qui demande bien d' l'entrain.

Hardi donc le vinaigre, les antibactériens ! L'eau qui coule chantonne comme la pluie de l'automne lessivant les pavés de l'artère piétonne .

La fenêtre grande ouverte chasse tous les parfums dl' maison du matin ; le Chanel de madame, le rasage de monsieur, les odeurs du bébé, l' Patchouli de l'aînée. J' brille aussi le miroir et poursuit mon histoire, dans les chambres réveillées par les gamins du square.

Là aussi j' fais de l'air ! Voyez-vous faut qu' j' respire, et j'entends le merci d' la maison qui soupire .

J'époussette, j'aspire, je secoue et je cire. Un coup sur la moquette, mon balai vire minette. Allez oust ! File dehors ! tous les rats sont pas morts.

Ainsi se lustre le temps ... la cuisine m'attend . Elle semble dire "enfin c'est pas trop tôt ! Regarde donc les empreintes des doigts sur le frigo, l'esprit du chocolat collé sur le placard !" ... Voilà, voilà , je viens ! j'ai qu' deux mains !

Hardi donc que je savonne, que j'essuie, que j' torchonne. Je termine par l'évier que l'éponge bichonne ; il brille comme un sou neuf, comme le crâne du patron aussi chauve qu'un oeuf !

Ce qui me navre, me désole ... demain faudra refaire ... Quelle misère !

Ainsi slame, solitaire, la p' tite femme de ménage, s' demandant si le patron voit comme elle déménage. Le boulot est ingrat car personne ne le voit, sauf bien sûr le jour où tu viens pas. Si tu le fais ça se voit pas ! Si tu l' fais pas ça se voit !

J' suis la soubrette en jean, tablier, gants Mapa ; j' suis la petite main utile que l'on pense futile ....

BOSS ! J'aimerais que quelquefois tu me siffles un merci, un mot de r' connaissance pour la fée Carabosse ! Toi qui roules carrosse, avec moi sois pas rosse pour qu' demain dure encore la ronde du balai brosse !

Quand j' repars, y' a personne .... juste dans l'air les refrains, des chansons de bobonne !!!!! et le slam un peu sombre des travailleurs de l'ombre....

 

 

  • Top 3
  • Rire 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Partager

×
×
  • Créer...