Coursiers écoliers et robots bientôt
Entrecroisent le matin crucial.
Quelques (im)puissants esprits bots
En ponctuent le souffle axial,
Happé(s) aussi par des retraités en cavale.
Leurs traces s’amoncellent au fil des moments f(l)ous
Des rebus joyeux profilent en bas de leurs ébats
Épars au royaume hagard
Des velléités sans le sou.

Réponses

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+