Le chant d’azur
A cessé
En plein jour
J’ai perdu
Cette innocence
Qui me berçait

Des cris déferlent
Dans le silence des flots

La ligne d’horizon
Est derrière moi
Je ne vois plus
Mais j’entends
Encore
Le vent marin
Me chuchoter
Le clapotis
Des nouvelles vagues

Réponses

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+