Ombres

mercredi, 24 août 2016 17:02 Écrit par 

Les étoiles peuvent se déchirer

sur les peintures écaillées

et les rivages s'assécher

dans les bouches closes,

 

Le soleil peut baver ses pleurs

sur la brisure des rêves

et la saignée des jours creuser

dans les ravines des épidermes,

 

L'écho nocturne peut venir lécher

les rebords des sommiers troués

et le plâtre du sommeil agoniser

sur un reste de matelas éventré,

 

Les hauts-fonds peuvent bruire

dans le ressac des derniers reflets

et le sarrau d'humanité se déchirer

entre l'écorce et les ardoises,

 

Toujours,

Les ombres récuseront la nuit.

 


Évaluer ce texte
(0 Votes)
Eathanor

De la génération Y certes mais également de celle des Digital Migrants, j'ai troqué à la fin de mon adolescence mon baladeur à cassette pour un lecteur MP3 puis mon vieux modem 56 kb/s pour une connexion câblée. Passionné par la grande toile, je dissémine mes mots à grands coups d'octets et de pixels. Du genre homo sapiens en transition vers un homo numericus en somme :)

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Aucun commentaire sur cet article.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir plus de 10 caractères
conditions d'utilisation.
Nous suivre sur Facebook
Nous suivre sur Google+
Nous suivre sur Twitter