Vous êtes iciPublication en ligne|Poésie|Plume errante|Sans titre

Les hommes boulons En vedette

mardi, 03 mars 2015 16:28 Écrit par 

Dans la machinerie du grand Tout,
les rouages ne cessent de tourner.
Pas un seul bruit, juste le silence.
Superbe mécanique déshumanisée
aux engrenages luisants de douleurs.
Les hommes boulons s'affairent,
arrimés au grand moteur du profit.
Tandis que dévissent les humanités,
ils vissent leurs jours sans fin,
les serrant à en éclater le vernis.
Chevillés au vide,
les quotidiens s'écoulent ;
les petits riens s'écroulent.
Sous le tournevis délétère du rendement,
les écrous papillons battent de l'âme.
Les ressources humaines s'empilent
dans un triste cimetière profané
par des actionnaires au cortex amidonné.
Dans la machinerie du grand Tout,
tourbillonnent les hommes boulons.


Évaluer ce texte
(4 Votes)
Eathanor

De la génération Y certes mais également de celle des Digital Migrants, j'ai troqué à la fin de mon adolescence mon baladeur à cassette pour un lecteur MP3 puis mon vieux modem 56 kb/s pour une connexion câblée. Passionné par la grande toile, je dissémine mes mots à grands coups d'octets et de pixels. Du genre homo sapiens en transition vers un homo numericus en somme :)

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir plus de 10 caractères
conditions d'utilisation.
Nous suivre sur Facebook
Nous suivre sur Google+
Nous suivre sur Twitter