Vous êtes iciPublication en ligne|Poésie|Eros|Folie frileuse à fleur de flots

Le cellier des cœurs orphelins

samedi, 07 mai 2016 08:34 Écrit par 

Dans les échappées des trouées nocturnes,
Des mondes à l'abandon se dessinent.
Sous nos pieds, le marbre des heures fauves.
Les racines du lendemain y creusent les failles.
 
Dans les intervalles usés de nos ébats,
Faire rendre gorge au séisme du désir.
Les caresses se heurtent aux lignes brisées.
Géométrie incertaine d'un amour défait.
 
Au fond des ravines de nos derniers baisers,
Il reste juste quelques haillons de blancheur,
Dernières vibrations de souvenirs fanés
Dans le cellier des cœurs orphelins.

Évaluer ce texte
(0 Votes)
Eathanor

De la génération Y certes mais également de celle des Digital Migrants, j'ai troqué à la fin de mon adolescence mon baladeur à cassette pour un lecteur MP3 puis mon vieux modem 56 kb/s pour une connexion câblée. Passionné par la grande toile, je dissémine mes mots à grands coups d'octets et de pixels. Du genre homo sapiens en transition vers un homo numericus en somme :)

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Aucun commentaire sur cet article.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir plus de 10 caractères
conditions d'utilisation.
Nous suivre sur Facebook
Nous suivre sur Google+
Nous suivre sur Twitter